Quelles différences de coût entre le portage immobilier et la vente en réméré ?

déficit immobilier
Comment imputer les déficits fonciers ?
janvier 26, 2024

Quelles différences de coût entre le portage immobilier et la vente en réméré ?

portage immobilier et réméré

portage immobilier et réméré

Si vous n’avez plus les moyens d’emprunter à la banque et que vous avez besoin d’un délai rapide, vous avez une solution : soit le réméré, soit le portage immobilier, mais quelle différence entre les deux options ?

Réméré et portage immobilier : la différence

La vente à réméré est une vente avec faculté de rachat si le portage immobilier se définit comme un transfert temporaire d’immobilier à un investisseur. Cependant, les principes de ces deux opérations sont similaires. Le propriétaire d’un bien immobilier (maison, appartement, garage, etc.) le vend à un tiers pour un certain prix. Le propriétaire peut continuer à habiter le bien comme il le souhaite ou le restituer dans un certain délai (jusqu’à 60 mois pour le portage et 24 mois pour la vente à réméré).

Il existe toutefois quelques différences de coût entre le portage immobilier et la venté en réméré. Dans un contrat de réméré classique, contrairement à un portage, il n’est pas nécessaire d’analyser les revenus du vendeur pour justifier le rachat. En moyenne, les loyers représentent 10 à 15 % du prix de vente, contre 7 à 9 % pour un portage. L’écart de prix entre la vente et le rachat est de 10 %.

En outre, le propriétaire doit supporter les coûts de la vente et du rachat, sans parler de la commission de l’agent portuaire. Enfin, une vente et un rachat n’impliquent qu’un seul acheteur, alors qu’un agent portuaire peut inclure plus d’un investisseur. Pour plus d’informations sur les sujets, vous pouvez contacter ImmoSafe®, agence spécialisée dans la vente avec faculté de rachat, au 0 800 94 54 74. Un expert peut vous expliquer le fonctionnement de chaque option et vous donner les meilleurs conseils.

Fonctionnement du réméré et du portage immobilier

Ces opérations immobilières se déroulent en trois étapes :

La vente

Une fois l’investisseur qui achètera le bien temporairement trouvé, un contrat est signé entre les deux parties. Le vendeur et le propriétaire ou l’investisseur signent ensuite un contrat de location ou de rénovation. Le vendeur rembourse la dette avec l’argent reçu tout en conservant l’usage du bien. Le vendeur peut racheter le bien dans les cinq ans.

Apurement des dettes

Paiement du montant convenu au notaire. Le notaire règle toutes les dettes. Le montant restant est transféré sur le compte bancaire du vendeur. Le vendeur est libre d’en disposer.

Restitution du bien

Une fois que la situation du vendeur s’est améliorée et qu’il n’est plus fiché à la banque, il peut refinancer le prêt et racheter le bien pour le montant convenu et les autres frais. Il peut ensuite revendre le bien au prix du marché s’il le souhaite. En revanche, si vous n’êtes pas en mesure de racheter le bien, vous pouvez demander une prolongation du prêt ou chercher un deuxième acheteur qui accepte de prendre en charge les remboursements. Toutefois, si vous ne faites rien, l’investisseur restera pleinement propriétaire du logement.